Il ÉTAIT UNE  FOIS LE FLAMENCO

Il était 28.jpg

Le voyage...

A travers le récit de son voyage en Espagne, les enfants vont découvrir sous une forme ludique et interactive, un pays, des traditions, jusqu'à la plus fameuse d'entre elles : le Flamenco.

Plongés dans un tablao pittoresque Sévillan, les enfants vont approcher tout ce qui constitue cet art très particulier, de ses origines à ses coutumes, en passant par le chant, la guitare et la danse.

 

La musique...

Une musique mystérieuse à travers laquelle les enfants pourront écouter comment le chanteur célèbre la vie, avec ses joies, ses amours mais aussi sa tristesse. Ils pourront sentir l'émotion du guitariste s'intensifier et l'accompagner d'encouragements...

Le moment parfait pour découvrir le jaléo et le fameux "Olé"!

 

La danse...

Avec la danseuse, les enfants vont observer comment elle s'exprime depuis son visage jusqu'à ses hanches, mais aussi comment elle fait appel au bas de son corps, de la ceinture aux talons.

Dans sa loge, ils découvriront avec enthousiasme les différents accessoires qui agrémentent ses danses et pourront s'émerveiller en contemplant ses costumes, particulièrement sa traine volantée qu'on appelle "bata de cola".

Spectacle jeune publique

à partir de  6 ans

 

« Qui n’a jamais vu Séville, n’a jamais vu de merveille ! »

 

C'est en passant dans une petite ruelle, que j'ai entendu pour la première fois un chant, très particulier. Poussée par la curiosité, je me suis approchée et je suis entrée dans ce qu'on appelle là-bas un Tablao.

 

Sur la scène, deux chaises...

Sur l’une le cantaor, vêtu de son costume noir, la chemise blanche, sans cravate. A côté de lui, un guitariste.

Le cantaor se prépare, se concentre, fredonne, il approche son oreille de ses mains qu’il frappe sourdement.

Dans le silence, le guitariste joue quelques notes, règle les clés de sa guitare. Puis il fait sonner ses premiers accords.

Alors, la voix entre en jeu, une longue plainte, un soupir... Et la danse jaillit.

 

Je me suis assise, fascinée par ce que je voyais et j'entendais.

 

C'est donc là en Andalousie, à Séville, dans ce tablao que commence notre histoire. Une histoire qui pourrait s’appeler...

 "Il était une fois le Flamenco!"

Il était 15.jpg
Il etait 12.jpg

Distribution

Sophie Le Corre - Comédienne

Annabelle Richefeu - Danseuse

Nino "El Miura" - Chanteur

Cédric Diot - Guitariste

Ils nous ont accueillis

"Atelier de la bonne graine" Paris 11e

 "Festival du feu" Colleville

 "Salle des fêtes" Marolles-Sur-Seine

 "Centre Culturel Saint-Ayoul" Provins

 "Cinéma Truffaut" Chilly-Mazarin

 "Auditorium Niedermeyer" Issy-Les-Moulineaux

LA GALERIE

Il%20e%CC%81tait%2031_edited
Il était 20
Il était 25
Il était 17
Il était 16
Il était 02
Il%20e%CC%81tait%2027_edited

PRESSE

LE PARISIEN - LES ACCENTS colorés et festifs de l'Espagne se prêtent à un voyage ludique fait de musique, danse et théâtre. Avec « Il était une fois... le flamenco », les enfants remontent de Barcelone à Madrid en passant par la Castille, Valence, Grenade jusqu'à l'Andalousie pour s'imprégner des traditions d'un pays à travers le flamboyant flamenco. Autour de la guitare, Annabelle Richefeu fait entrer les enfants dans la danse avec des démonstrations et une présentation des costumes traditionnels. Rien ne leur échappe du maniement virtuose de l'éventail, des envolées élégantes des jupes à volants et du grand châle utilisé pour la danse. Puis, frappant des pieds, maniant les castagnettes et ondulant des bras, ils s'exercent à leur tour à quelques techniques du flamenco. A la fois spectateur et acteur, le jeune public découvre ainsi tout un pan de la culture ibérique.

https://www.leparisien.fr/yvelines-78/viva-espana-12-04-2008-3298432941.php

Par Olivia Peresson